A deux jours du classico Paris – Marseille en finale de la Coupe de France, les freestylers marseillais (Street Lights) ont défié les freestylers parisiens (Footstyle).